28/04/2013

Marvels

Et maintenant, quelque chose de complétement différent : il y a peu, j'ai réalisé quelques dessins de héros Marvel histoire de garder la forme. Ils se sont finalement révélés comme étant mes meilleures réalisations en la matière ♥

J'ai un peu peur de mettre de la couleur (pour ceux qui connaissent un peu mon niveau en colo :P)... sinon, je n'hésiterai pas à mettre les dessins à jour dans un prochain post.

D'ici-là, si jamais il y en a parmi vous qui se sentent d'essayer...
Les reconnaissez-vous ?







A bientôt pour de nouvelles aventures !

03/04/2013

News de Masse [+2]

ARBROUPFHFBRPROUFFFFOUHPF
PFFPFFFFFFFRRRMMMHBROUM-PFOU
PEUHRF !


Aaaahrf, excusez-moi, trop de poussière dans le gosier. Comment allez-vous ?

NONNONNOOOON posez vos torches, lâchez vos fourches, je SAIS que je vous avais promis que plus jamais vous n'auriez à attendre aussi longtemps entre deux news, mais je vous jure que c'était pas ma faute, j'ai été très occupé, mon grand-père est malade, mon chien à mangé mon devoir, mon avion s'est écrasé, j'ai découvert que mon frère est en fait mon père, que mon père est en fait ma tante, que ma tante n'était qu'une voix dans ma tête, ma vie n'est qu'un rêve dans la tête de Mathilde Seignier et en plus j'avais piscine.

Intéressons-nous à ce qu'il s'est passé depuis Décembre (J'AI HIBERNÉ ! Voilà ÇA c'est plausible !) :

L'émission Faster Than Light, toujours commentée par InkS et Aspic, a continué son bonhomme de chemin, et maintenant est même disponibles sur Youtube ! Bien sûr, les derniers épisodes sont toujours montés par ma pomme.
Le dernier en date ? L'épisode spécial 1er Avril, consacré à Magikarp's Outstanding Underwater Adventure, sur Game Boy.
Non, en fait c'est consacré à Dear Esther, sur PC. Dommage.

Puis surgit, au-delà de la masse, le retour de la meilleure émission francophone entièrement dédiée à la critique vidéoludique, je parle bien sûr du nouvel épisode du Pixel d'Argent : Les Nocturnales du Pixel d'Argent.
Au menu :
- Captain Montreal (le seul et unique) vous parle des aventures d'Indiana Jones en jeux vidéo,
- Brassé Maison (les deux et pairs) vous brassent du Homebrew à l'alambic,
- Hyperbrother Kago (j'aime cet homme d'amour vrai, d'eau fraîche et de pâturages moussus) retourne sur les lieux du crime avec son premier sujet de l'époque des H-Test avec J-J-J-Jet Set Radiooooooooh,
- Alonerone (je ne le connais pas, mais il est très intéressant quand il parle oralement avec sa bouche vocale pour produire du son phonique) vous cause du concept des ragdolls, et
- Pseudoless (comme son pseudo l'indique) vous présente le caverneux The Cave,
Tandis que votre serviteur a trouvé pertinent de se pencher sur Sam & Max - Hit the Road.

Le tout bien évidemment orchestré par les mille mains du talentueux MaSQuE, qui s'est d'ailleurs intéressé pour ce nouveau numéro à ce jeu sulfureux qu'est Catherine.

Je vais tout naturellement vous demander, si vous aimez ce que vous voyez, de partager cette émission autour de vous, car elle mérite vraiment d'être connue, et puis, pourquoi pas, laisser un commentaire, évidemment, ça fait toujours plaisir o/

Puis enfin, pour terminer, deux défis se sont présentés à moi : d'une part, l'équipe de l'émission Le Duel a mis sur pied une édition spéciale Radio01.net qui ont vu s'opposer deux équipe, composées d'une part d'InkS et Alexleserveur, et d'autre part, Alvin et moi-même.
Découvrez le résultat de ce choc des titans dans le lien ci-dessous (clic sur l'image) !

Le second défi, je l'avais relevé il y a deux ans déjà. Je n'étais pas prêt, comme le dirait Illidan, et j'ai perdu.
Cette année enfin, j'ai triomphé des 23 Heures de la BD !
Vous pouvez aller sur le site à la page "auteurs" de cette année, pour lire l'histoire en 26 (au lieu de 24, sans orgueil aucun) pages que j'ai dessiné lors de cet événement intense à tout point de vue.


Pour ce qui est du reste, ma foi :
- Vous pouvez toujours écouter les Bubble News.
- Et vous pouvez toujours écouter le Synops Bubble Show.

Et... AH oui, la saga mp3 Chez le Psy a repris. En attendant la pochette qui lui sera dédiée, dessinée par moi-même, vous pouvez écouter le prologue de cette saison 3... où ça ? Sur le site de Magoyond, bien sûr ! Suivez, un peu.


Maintenant, vous voulez bien me détacher de ce bûcher, s'il vous plaît ? Ça devient franchement ridicule... 


A bientôt pour de nouvelles aventures.

22/11/2012

Faisez gaffe, l'hiver arrive.


Misterfox est un type sympa, mais il a fait une série de merde qui s'appelle Misterfox & Pikachu. Inutile même que je vous dise de ne pas la voir, n'en parlons simplement pas.
Par contre, son film Misterfox & Pikachu, The Show Musn't Go On, il est bien. Il est bien parce qu'on sent qu'il s'est fait plaisir, que le script est sympa et drôle, et uniquement entaché par le côté obscur de la vidéo amateur, qui impose des longueurs ici et là, mais surtout, c'est un bon film, car il montre pourquoi Misterfox et Pikachu est une série de merde.
Un duo de réalisateurs qui ne s'entendent pas, un Pikachu qui chie sur toute la prod, un Misterfox énervé 24/7... ça m'a fait marrer. J'ai fait une affiche.
Regardez-le. C'est cool.


La suite, c'est une vidéo d'un tout autre genre, à savoir : le dernier épisode de Faster Than Light, toujours monté par moi-même et commenté par les intrépides Aspic et InkS, consacré à Megaman 2, terminé en 27 minutes. Oooooh oui.



Et, enfin, sachez que la semaine prochaine, le week-end du 1 au 2 Décembre, se tiendra la sixième édition du Toulouse Game Show, à l'intérieur duquel je me ferais fort de flâââner. Or donc, si vous êtes dans le coin à cette période, n'hésitez pas à passer, car cette édition s'annonce assez exceptionnelle. Pourquoi donc, me direz-vous ? Mais mon lapin, vous répondrais-je alors, la vérité est sur le site du TGS !
A bientôt pour de nouvelles aventures !

31/10/2012

Granate d'Halloween

Vous l'aurez compris, aujourd'hui c'est le jour des news de la PEÛÛÛÛR ! Et on commence, une fois n'est pas coutume, par une petite aventure audio se déroulant dans l'entreprise Netophonix. Bonne écoute !


Et, pour se conformer à la tradition, le nouvel épisode de Faster Than Light se met lui aussi aux couleurs d'Halloween, avec l'horriblement dur Ghosts'N Goblins, terminé en 21:45 par Daniel 'Kareshi' Brown. Des plus anxiogène.
Bon visionnage !


A bientôt pour de nouvelles aventures... MOUHOUHOU-HOUHOU-HAHA !

17/10/2012

Mic-mac à la vitesse de la lumière.

Car oui, petits polissons, le nouvel épisode de FTL est arrivé, toujours commenté par Aspic et InkS, et monté par moi-même. Au menu ? Morceaux choisis de Paper Mario, sur Nintendo 64. EH OUI. Bon visionnage o/



Et, avant de partir, le blog du poto Micmac, encore peu fourni, mais qui va vous éblouir de ses oeuvres dessinées. SI. Même que vous allez y jeter un coup d'oeil maintenant. Non mais.

A bientôt pour de nouvelles aventures !

15/10/2012

Synops Bubble Show #5

De retour dans vos oreilles !
Impardonnable que je suis, de ne pas vous avoir fourni le dernier numéro de notre podcast BD, alors qu'il est dispo en téléchargement depuis deux semaines ^^
M'enfin qu'importe, le voici ! BTO, Papy Al, Fitz et moi-même convoquons Katchoo, de The Lesbian Geek, pour traiter de l'homosexualité dans la bande dessinée. Si, si.



A bientôt pour de nouvelles aventures !

22/09/2012

News de masse


Wow-wow-wow, quel mois ç'a été, les potes.

Plus aucune nouvelles depuis plus de deux mois et demi. Je sais, ça a été atroce pour vous. Vous vous êtes même probablement recroquevillé dans les ténèbres rassurantes du coin sud-est de votre chambre, en gémissant sobrement, voire même peut-être en y allant d'un petite larmichette qui se sera frayé un timide chemin scintillant sur votre joue, telle le frêle ruisseau coulant modestement sur les landes désolées de l'amour de la vie de l'infinie plénitude de nos illusions désenchantées. Avec des papillons.
Bref, un Batman, un job d'été et une rentrée scolaire plus tard, je suis de retour pour votre plus grand plaisir (si, si), avec des nouvelles plein ma musette !

Nouvelles que je vais m'attacher à séparer en deux parties distinctes.
Premièrement, restons traditionnel, du nouveau côté BD, avec deux nouvelles émissions que vous pouvez retrouver sur SynopsLive et iTunes :

Le Summer Bubble Show revient dans ce numéro spécial sur l'actu BD marquante de ce bel été 2012. Au programme notamment : Batman, San Diego ComiCon et Japan Expo. Enjouaillez !


Et notre nouveau podcast BD, les Bubble News, votre flash info qui, chaque semaine, revient en moins de vingt minutes sur l'actu et les dernières sorties BD.


Nouveau flash ce soir 20h, d'ici là, vous pouvez déjà écouter les quatre premiers numéros sur la page Replay de SynopsLive. Bonne écoute !

La seconde partie de ces news concerne... les jeux vidéo. EH OUI.
D'une part, je rejoint l'équipe du site Radio01.net du poto InkS, en tant que monteur de l'émission Faster Than Light, émission de speedruns commentés à laquelle je vous avais déjà introduit fut un temps. Ça va demander un certain boulot, mais c'est un vrai régal de participer à cette émission toute les deux semaines ^^
On démarre avec la saison 2, et son premier épisode : les jeux qui ne seront PAS dans la saison 2... méditez donc là-dessus pendant le visionnage. Que je vous souhaite bon.



Le prochain épisode va être LEGEN... wait for it... DARY.

Et enfin d'autre part, j'ai eu l'immense plaisir et l'honneur de participer à une révolution de l'esprit, en compagnie de quatre testeurs de renom, dans Le Pixel d'Argent, une émission belge qui repousse les limites de la critique vidéoludique, et dirigée par les mille mains du MaSQuE. Dans ce deuxième numéro, je m'emploie à causer de Muramasa : The Demon Blade, sur Wii.



Vous pouvez retrouvez toutes les autres merveilleuses émissions d'Arthur Meurant sur son site, PushStart.be.
(Et je vous donne d'ores et déjà rendez-vous pour le prochain Pixel d'Argent -qui devrait sortir début 2013- et qui va être simplement m-m-m-monsterkill.)

Aaah, saperlipopette, que d'émotions... j'espère vous avoir rassasié pour ce mois-ci. Je vous promets que vous n'aurez plus à attendre aussi longtemps pour avoir de mes nouvelles !

A bientôt pour de nouvelles aventures !

07/07/2012

La Toile Dessinée - Comme son nom l'indique.

Salut les loulous ! Ça faisait un bail, pas vrai ?
Aujourd'hui on va parler de collants (très) moulants. Bande de coquins.



La fougue de la jeunesse de la trilogie de Sam Raimi laisse place au rythme plus sage de Marc Webb dans The Amazing Spider-Man.
Exit la flamboyance, et bonjour à la nouvelle norme des comic-book movies : la crédibilité poussée à son maximum.

A ce titre, ce film fait merveille, à commencer par son casting : Andrew Garfield nous livre un Peter Parker bien plus crédible, que cela soit au niveau de la tranche d'âge -Tobey Maguire avait trente ans lorsqu'il avait enfilé le costume rouge et bleu, mais aussi au niveau de l'interprétation : peu causant, et de plus, déjà investi d'une mission qui le rend intéressant, avant même d'obtenir ses pouvoirs (et les responsabilités qui vont avec), celle de découvrir son passé.



En tant que Spider-Man, il n'est que plus délectable. Tantôt très drôle, tantôt très sérieux(sauvetage d'innocent oblige), et, surtout...il. Se. Bat. ENFIN ! Car en effet, si l'on excepte la pile qu'il se prend face au Bouffon dans le premier film de Raimi, et la génialissime scène de combat contre Octopus sur le métro New-Yorkais dans le second, notre petit Spidey du grand écran ne s'était en général rendu capable que d'une seule chose : rattraper des gens. Ouééé.



Le reste du cast n'est pas en reste : Oncle Ben et Tante May sont au poil, on nous donne Gwen à la place de MJ, et l'on est forcément reconnaissant, et le capitaine Stacy nous renvoie encore une fois à un grand moment dans l'histoire du Spidey original. Les afficionados verseront la larmichette.



Seul gros point noir du film, en somme : le méchant. Mal designé et mal écrit, il fait également retomber tout l'aspect crédible du film comme un soufflet.

Franchement...un lézard géant qui veut conquérir le monde ?
Une fois pour toute : les méchants de l'univers de l'homme-araignée n'ont aucune envergure. Pourquoi vouloir en faire trop (ou à la limite, choisissez des méchants « crédibles » et classieux, comme Mysterio ou le Caméléon, mais là c'est vraiment juste mes deux centimes. J'arrête.) ?

Bref, différent, mais toujours aussi fun, avec en plus son lot de surprises pour ce reboot, Spider-Man est définitivement un super-héros bien ciné-génique.

Une bonne occaze pour se faire une TOILE ! Merci.

A bientôt pour de nouvelles aventures !

26/04/2012

La Toile Dessinée - Revanchards, rassemblement !



La claque cinématographique de l'année allait forcément nous être portée par la main d'un super-héros, et ce ne sont certainement pas les petits bras boudinés de l'élève Ducobu qui viendront me donner tort.
Aussi, lorsque ce sont cinq super-héros qui sont réunis dans un seul et même film, la gifle est d'autant plus intense.

Car en effet, The Avengers de Joss Whedon a bel et bien comme enjeu colossal de clôre non moins de cinq années de teasing intensif, entamées par Marvel Studios en 2007 avec la sortie du Iron Man de Jon Favreau
On aurait pu penser que tous ces egos rassemblés en un seul scénario aurait pu faire s'écrouler l'ensemble du film, mais non. 
Jamais combattre des extraterrestre n'aura été aussi fluide. Aussi drôle. Et surtout, aussi intense.
The Avengers nous propose un schéma narratif simple et efficace : "first, they meet. Then, they fight. And then, they're best friends."

C'est beau, ça tient la route. On suit avec délectation la montée en puissance de cette équipe si hétérogène.
"It's unbeliveubole."

Les fans de comics de la première heure sont eux aussi grandement chouchoutés : en-dehors de la révélation post-générique qui va faire hurler les aficionados tels des midinettes devant Justin Bieber allant acheter des sardines, certains éléments de la narration, tel Oeil-de-Faucon démarrant le film en tant qu'ennemi, ou bien encore des répliques comme "Hulk. Smash.", vont faire trépigner de joie les amateurs.
D'autant que les acteurs offrent des performances géniales (mention spéciale à Tom Hiddleston, éclatant dans le rôle de Loki) et que les effets spéciaux sont sans aucun doute les plus impressionnants qui ait jamais été vus à l'écran. Ça pétouille de manière bien concrète.
Rajoutez à cela les musiques géniales d'Alan Silvestri (le seul et unique), une mise en scène époustouflante faisant la part belle au gros-que dis-je ? aux immenses-plans (bien que parfois, peut-être, un peu brouillons), et vous obtenez LE film de super-héros du siècle.

The Avengers m'a tuer. Maintenant, si vous me cherchez, I am in ze bilouque.

A bientôt pour de nouvelles aventures !

21/04/2012

Chez le Psy - Cas n°55



Un nouveau strip pour la WebBD Chez le Psy, que vous pouvez retrouver à la page consacrée sur le site de Magoyond.

A bientôt pour de nouvelles aventures !